Description

RoucouLe roucou de son nom scientifique Bixa orellana est une plante originaire d'Amérique du Sud, plus particulièrement la région amazonienne du Brésil. Il est aussi appelé achiote ou anatto dans certaines régions du monde. Le roucou aurait été importé en Martinique par les Arawaks ou les Caraïbes lors de leur migration dans l'île. Ils s'en servaient à l'époque comme peinture de guerre et protection solaire. Quand les Européens arrivent dans la zone et voient cette coloration rouge sur le visage des habitants, ils les surnomment alors « peaux rouges ».

Le roucou provient d'un arbre appelé le roucouyer ou encore l'arbre rouge à lèvres qui peut atteindre 10 mètres de hauteur. Les feuilles sont en forme de cœur sont vert brillant et fournissent un fond attrayant aux grandes fleurs roses. Le fruit, rouge à épines n'est pas comestible. Son écorce renferme des graines écarlates qui sont utilisées principalement pour colorer. Elles seront séchés pour être extraire la cire qui entoure ses graines.

Vertus thérapeutiques

Roucou et grainesDes études sur la graine du roucou ont permis de trouver qu'il possède de la vitamine C, des protéines, des sucres et aussi du fer. Le roucou serait également riche en bêta-carotènes et sélénium ce qui en fait un acteur anti-vieillissement de la peau et fortifierait les os.

Le roucou possède des propriétés antioxydantes et est connu pour être un nettoyant intestinal. Ses feuilles et ses graines sont utilisées dans la préparation de médicaments contre le diabète, la diarrhée, la fièvre, la rétention d'eau, les brûlures d'estomac, le paludisme et l'hépatite.

Ses graines appliquées directement sur la zone touchée permettent de traiter les brûlures et infections vaginales.

Les Amérindiens l'appliquaient sur leur peau pour les protéger du soleil et aussi pour repousser les insectes. Ses deux colorants, l'oreline et la bixine servaient à teindre leurs plumes et aussi à dessiner.

La décoction des feuilles permettrait d'apaiser des inflammations de la gorge et des angines bénignes. La feuille de roucou appliquée sur le front soulage des maux de tête.

Les racines auraient des effets diurétiques et digestives.

Utilisé dans l'alimentation, il joue un rôle laxatif et soulage l'estomac.

Les jeunes pousses de roucou hachées mises à macérer dans l'eau froide donnent une substance mucilagineuse qui peut être utilisée pour laver les yeux enflammés. 

La poudre tirée de la graine est utilisé comme colorant culinaire dans plusieurs pays du monde (Pipian aux Philippines plat à base de cube de poulet et de porc, à la Jamaïque pour la préparation de la sauce de morue, la pâte achiote est un ingrédient important de cuisine mexicaine, en Chine pour colorer les viandes rôties, dans la préparation de fromages tels que le Red Cheshire, le cheddar, l'edam ou le Leicester, de saucisses, boissons rafraîchissantes et cire).

Comment la cultiver

Roucou plantePour cultiver du roucou, il faut être patient. En effet, les premiers fruits peuvent être récoltés au bout de 2 ans après avoir introduit les graines dans la terre.

Le roucou est une plante tropicale qui ne supporte pas le gel.

Les grappes sont matures après 90 jours de floraison. La récolte a lieu quand 2 ou 3 capsules sont ouvertes.

Le roucouyer peut vivre 50 ans et porter des fruits pendant 30 ans.

Images