Paul Chillan

  • Paul Chillan
    Domaine :
    Sport
    Date de naissance :
    17 décembre 1935 à Trinité
    Date du décès :
    1er Septembre 2021

Paul Chillan est un ancien footballeur professionnel né en Martinique le 17 décembre 1935 dans la ville de Trinité. Il est le deuxième footballeur martiniquais à avoir évolué sous le maillot de l'équipe de France après Xercès Louis entre 1954 et 1956.

Très jeune, il se passionne pour le sport et en particulier le football, discipline dans laquelle il débute à l'âge de 10 ans avec les jeunes de l'US Robert. A l'âge de 4 ans, il perd son père alors ébéniste disparu lors d'une sortie en mer. Il quitte alors sa ville de Trinité pour aller vivre dans la famille de sa mère au Robert. C'est à l'US Robert qu'il frappera ses premiers ballons de football. A 16 ans, il dispute son premier match professionnel avec les séniors de l'équipe du Robert.

Ailier gauche de poche (1,68 m, 65 kg), il débute sa carrière à l'US Robert en Martinique avant de partir faire un essai dans le club de football Nîmes Olympique en 1959 alors âgé de 24 ans. A l'époque, un autre martiniquais se trouvait dans l'équipe du Nîmes Olympique, Daniel Charles-Alfred évoluant au poste de défenseur qui y était arrivé un an plus tôt. Il y jouera pendant 8 saisons disputant 213 matches en Division 1 l'ancienne Ligue 1 et inscrivant 53 buts.

Dés sa première saison il finit vice-champion de France en 1959-1960 derrière le Stade de Reims de Just Fontaine dans une saison où il ne disputera que deux matches. Il évoluait davantage avec l'équipe réserve nîmoise. C'est en 1961, que Paul Chillan signe chez les pros. Il percevra à l'époque la somme de 4 000 francs mensuels ce qui constituait un très salaire pour l'époque.

En 1963 c'est l'apogée, il est sélectionné pour la première fois en Équipe de France de football le 17 avril 1963 pour un match amical à Rotterdam contre les Pays-Bas. Le second match aura lieu en France le 28 avril 1963 contre le Brésil du Roi Pelé. Le Brésil s'impose sur le score de 3-2 avec un triplé du génie de l'époque. Il n'inscrira pas de but en sélection en deux matches disputés.

C'est aussi au cours de cette saison 1962-1963 qu'il inscrira son record de buts dans une saison 12 buts en 35 matches bien qu'évoluant sur l'aile de l'attaque.

En 1967, il quitte Nîmes Olympique pour évoluer à Arles pendant deux saisons.

A la fin de sa carrière, en décembre 1970, il retourne au club de ses débuts l'US Robert où il entraînera les jeunes pendant 7 années. Il vivra en Martinique dans sa commune du Robert jusqu'à son décès à l'âge de 85 ans le 1er Septembre 2021.

Palmarès:

Championnat de Ligue 1 / Division 1:
Vice-champion (1) : 1959/60 (Nîmes Olympique).
8 saisons, 213 matches, 53 buts.

Coupe de France:
Finaliste (1): 1960/61 [Ne participe pas à la finale] (Nîmes Olympique).
7 participations, 13 matches, 3 buts.

Coupe Charles Drago:
4ème Tour (1): 1959/60 (Nîmes Olympique).
5 participations, 7 matches, 1 but.