D'où vient le nom « Baie des Flamands » ?

Baie de Fort-de-FranceLa Baie de Fort-de-France est aussi appelée « Baie des Flamands ». Ce nom peut interpeler mais savez-vous pourquoi elle a été baptisée Baie des Flamands ?

Si vous pensez qu'elle porte ce nom car vous elle est la terre d'accueil de flamants roses, vous vous trompez fortement.

Elle porte ce nom en raison des anciens occupants des lieux.

En effet, la Martinique est colonisée par les Français dès le 1er Septembre 1635. Ces derniers s'installent dans la région de Saint-Pierre et du Carbet laissant aux habitants des lieux, les Caraïbes la partie sud de l'île.

Le but des colons est de produire des cultures à forte valeur ajoutée et l'importer afin qu'elle soit vendue à prix d'or sur les marchés européens.

Parmi elle bien sûr le sucre, qui faisaient les bourgeois européens se lécher les babines.

L'introduction du sucre en Martinique est un échec cuisant. Les premiers colons français méconnaissent totalement les techniques de cristallisation du sucre et la seule chose qui sort de leurs essais restent un liquide noirâtre.

À cette époque, le Brésil comptait déjà plus de 300 sucreries et une population qui maîtrise parfaitement la fabrication du diamant de l'époque. Les Portugais qui souhaitent s'adjuger l'ensemble du territoire du Brésil chassent les Hollandais qui y vivaient. Ces derniers se réfugient dans les îles de la Caraïbe avec dans leurs bagages des connaissances de la culture de la canne à sucre et de la fabrication du sucre mais aussi les outils qui permettent à celui-ci d'être conçu.

C'est ainsi que les Hollandais arrivent à proximité de l'île en 1654 et sollicitent le Gouverneur de l'époque, Du Parquet pour obtenir l'autorisation de s'installer dans l'île. Ce dernier est mitigé entre le fait de vouloir accueillir des habitants connaissant les techniques de culture du sucre et qui avaient aidé les Français faisant face à une attaque combinée des Caraïbes et des nègres marrons (esclaves évadés des plantations) qui cernaient Saint-Pierre et de l'autre côté les Jésuites qui voyaient en eux, des Protestants et des Juifs une menace dans la propagation du catholicisme dans l'île.

Finalement la décision de les accueillir sera prise. Leur apport sur la production de sucre avait fait mouche en Guadeloupe et il fallait que la Martinique se mette aussi à produire le fameux sésame.

Carte de Fort-Royal en 1762Du Parquet décide d'accueillir 300 Hollandais et les place au Cul-de-Sac Royal qui est la baie de Fort-de-France. C'est ainsi que la baie sera surnommée Baie des Flamands.

Les nouveaux habitants des lieux n'y séjourneront pas longtemps, ils vont vite se tourner vers d'autres terres mais l'essentiel était là, le sucre s'était installé en Martinique grâce à ces nouveaux arrivants, les Flamands.

Bibliographie:

Histoire de la Martinique, Tome 1, Armand Nicolas

Images