Amateurs de randonnées, Anse Lévrier est faite pour vous car elle n'est accessible que suite à une marche dans l'abondante nature du nord de l'île. Prenez vos chaussures de marche (surtout pas blanches car vous devrez marcher dans de la boue ou des petits gués pour l'atteindre) direction l'Anse Couleuvre et hop c'est parti.

Sa particularité c'est qu'en plus d'être une plage sauvage, calme et très peu connue, l'Anse Lévrier est la plage possédant le sable le plus noir de l'île. 

Des lianes « bois patates » y ont élu domicile. Elles abritent de nombreuses variétés de crabes et des bernard-l'ermite, des oiseaux viennent parfois s'y promener et y chercher de la nourriture alors si vous pouvez, évitez de marcher dessus.

De même si lors la marche pour s'y rendre vous voyez des araignées mygales (la matoutou falaise), vous pouvez les toucher et les mettre sur votre main, elles ne sont pas dangereuses ni vénéneuses. Par contre remettez ensuite là où vous les avez trouvé car elles ne supportent pas tous les climats ou habitat.

En vous y rendant, vous pourriez voir un superbe panorama sur le nord de la Martinique et si le ciel est dégagé apercevoir l'île de la Dominique située au nord de la Martinique alors pensez à emporter votre appareil-photo avec vous. Même si la marche pour s'y rendre ne requiert pas un niveau de sportif, l'accès reste difficile pour des enfants en bas âge.

De plus, au sein de la falaise il y a un « trou » appelé souffleur. Il est fortement déconseillé de s'y baigner car en cas de forte houle, vous pourriez-être entrainé vers le bas et donc vous noyer. Alors prudence !

Pour vous rendre à L'Anse Lévrier depuis Fort-de-France, vous devez prendre la N2 direction Saint-Pierre, puis la D10 direction le Prêcheur, continuez encore sur la D10 en suivant la direction Anse Couleuvre jusqu'à atteindre la plage et son petit parking. Une fois arrivé, chaussez vos chaussures et c'est parti pour 15-20 minutes de marche pour vous rendre à l'Anse Lévrier.

À noter qu'il est possible de voir cette plage lors de la visite des « Anses du Prêcheur ».